chambre d'hôtes et gîtes en France

Conseils pour ouvrir un gîte ou chambre d’hôte

Bien qu’il n’y ait pas besoin d’avoir suivi la moindre formation préalable pour ouvrir un gîte ou une chambre d’hôte, il s’agit d’un projet qui mérite d’être préparé en amont. Quelle est la législation ? Comment faire pour ouvrir un gîte rentable ? Si vous pensez à vous lancer dans cette aventure, voici nos conseils pour ouvrir un gîte ou une chambre d’hôte.

Gîte ou chambre d’hôte : quelle différence ? 

Les gîtes et les chambres d’hôte sont deux choses très différentes, et ne présentent pas les mêmes contraintes.

Différences des conditions entre un gîte ou une chambre d’hôte : 

 GîteMaison d’hôte
LocalisationLogement indépendant, équipé et aménagéDoit se situer dans votre résidence principale (bâtiment principal ou dépendances)
Prestations supplémentairesRien d’obligatoireLinge de maison & petit déjeuner inclus dans le prix affiché
Capacité d’accueilPas de limitation  (si capacité > 15 personnes, normes ERP* à appliquer)5 chambres maximum & 15 personnes maximum

*Les établissements recevant du public (ERP) ont une législation comprenant des normes strictes en matière de sécurité, d’accessibilité et de lutte contre les incendies.

Quelle est la réglementation pour ouvrir un gîte ?

Si votre gîte a une capacité ne dépassant pas 15 personnes, votre seule obligation est de déposer une déclaration de location à votre mairie. Pour un gîte plus grand, il vous faut respecter un certain nombre de normes comme dit ci-dessus, et déposer un dossier à la préfecture attestant de la mise en place de ces normes.

Si les revenus de votre activité dépassent 23 000 euros, vous êtes considéré comme loueur en meublé professionnel et devez déclarer votre activité au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS) et au Centre de Formalités des Entreprises (CFE).

Si vous voulez ouvrir une table d’hôte pour offrir des repas autres que le petit déjeuner, il vous faut obtenir une licence restauration.

Conseil avant d’ouvrir un gîte

Bien choisir son emplacement

Avant d’acheter votre gîte, choisissez soigneusement la région et sa localisation exacte. La proximité de la mer, de la montagne ou d’un site touristique (patrimoine culturel ou naturel, parc d’attraction, chemin de randonnée, parc naturel, etc.) est un atout indéniable pour que votre gîte soit rentable.

La proximité d’une grande ville peut présenter des avantages : citadins à la recherche de calme, séminaires d’entreprises…

De la même manière, pensez aux axes de communication afin que l’accès à votre gîte soit simple (gare routière ou ferroviaire à proximité, grand axe routier, aéroport).

Les labels

Pour bénéficier d’une meilleure visibilité auprès du public, vous pouvez faire les démarches nécessaires pour acquérir un label. Plusieurs choix s’offrent à vous : Gîtes de France, Accueil Paysan, Clévacances, Fleurs de Soleil. Notre conseil avant de lancer les travaux dans votre gîte est de vous renseigner sur les conditions nécessaires pour obtenir ces distinctions. Soyez prévoyant : si vous n’installez par exemple pas de télévision tout de suite dans chaque chambre, pensez tout de même aux prises afin d’anticiper le jour où vous le ferez.

Conseils à l’ouverture de votre gîte 

Les retours d’expérience de personnes ayant ouvert un gîte sont nombreux. Voici leurs indispensables pour vous lancer dans la grande famille des propriétaires de gîte français : 

Anticiper le ménage :

Opter pour une décoration sobre qui ne prendra pas trop la poussière, choisir des matériaux simples à nettoyer surtout pour le sol et dans la salle de bain (éviter par exemple une moquette blanche et une douche italienne aux parois transparentes…).
Pensez à aquérir un bon équipement qui vous fera gagner du temps. La propreté est primordiale pour tous les types de voyageurs.

Offrir une literie impeccable :

En effet, ce sera le critère numéro un de vos clients. Une nuit de sommeil apaisée permettra d’augmenter le nombre de recommandations. Vous attirerez ainsi plus de nouveaux clients et fidéliserez les voyageurs passés par votre gîte.
De plus, une beau linge de lit peut décorer votre chambre et lui apporter du cachet.

Dynamiser sa présence sur internet :

Une présence sur les réseaux sociaux est aujourd’hui un atout important ! Repondez aux questions de tous vos potentiels visiteurs et faites de la publicité ciblée à peu de frais. Profitez-en également pour poster des images du quotidien dans votre gîte sans avoir à faire appel à un professionnel de la photographie.

Un site internet peut vous aider également à gagner en visibilité et à permettre les réservations en lignes.
Pensez également aux sites comparateurs et réservations de gîtes en ligne. Une présence sur ce type de site vous permettra de vous lancer plus rapidement et d’avoir des visiteurs plus réguliers.