La chasse à courre

La chasse à courre

La chasse à courre, aussi appelée vénerie, est née il y a plus de 600 ans. Activité longtemps réservée à la noblesse, léguée en héritage avec des domaines de chasse somptueux, elle attire de plus en plus d’adeptes. On compte près de 400 équipages en France, répartis sur tout le territoire. Sport de tradition, la chasse à courre rassemble des passionnés de toutes les générations. Tous les ans, du 15 septembre au 31 mars, les forêts s’animent au son du cor, des chiens et du martèlement des sabots des chevaux. 

Les experts de BARNES Propriétés et Châteaux vous livrent quelques-uns des secrets de la chasse à courre. 

Comment est organisée une chasse à courre ?

Dans la chasse à courre, le travail est effectué par les chiens qui vont pister et poursuivre un animal sauvage jusqu’à l’épuisement, encadrés par un équipage à cheval. Les chiens sont donc soigneusement sélectionnés et élevés. Ils sont de véritables experts : on leur apprend à chasser en meute et à suivre la piste d’un seul animal. Les animaux chassés à courre sont le cerf, le chevreuil, le lièvre, le lapin, le sanglier ou le renard. 

L’équipage suit les chiens. Munis de cors de chasse qui permettent de communiquer entre cavaliers et de renseigner les différentes étapes de la chasse, hommes et femmes sont vêtus de l’habit traditionnel (redingote, gilet, cravate) dont les couleurs varient d’un équipage à l’autre. La moyenne d’âge des passionnés de la chasse à courre est de moins de 50 ans et comporte 20% de femmes.

Quel domaine de chasse acheter pour pratiquer la chasse à courre ?

La chasse à courre se pratique exclusivement en forêt. En revanche, selon le gibier choisi, vous devez trouver un domaine de chasse à vendre de taille différente.  

Quel domaine de chasse pour la chasse au cerf ?

La chasse à courre au cerf est la plus prestigieuse. Il n’existe que 38 équipages dédiés à cette chasse en France. En effet, elle nécessite d’avoir à sa disposition un terrain de 10 000 hectares, ce qui n’existe pour ainsi dire plus dans le privé. Les chasses à courre se déroulent donc dans des forêts domaniales appartenant à l’État qui les loue à ces équipages pour 100 000 à 150 000 euros par an. Cas à part : en Touraine, la tradition de la vénerie est particulièrement ancrée et les différents propriétaires de domaines de chasse mettent leurs terrains en commun pour permettre à l’équipage Vénerie du Berry de chasser. Un équipage de chasse au cerf possède généralement une meute de 120 chiens, ce qui nécessite d’avoir un à deux piqueux (personnes en charge d’élever et diriger les chiens). 

On trouve ces forêts domaniales un peu partout en France. Vous pouvez donc faire l’acquisition d’un domaine de chasse ou d’un château près de Compiègne, Chantilly, Saint-Gobain, Fontainebleau, mais aussi en Normandie (forêt d’Ornes) ou en Bretagne (forêt de Paimpont) pour rejoindre un équipage ou suivre les chasses à courre. 

Acheter un domaine de chasse pour la chasse à courre

Heureusement, pour les autres gibiers, il n’y a pas besoin de domaine si grand. Chasser le chevreuil ou le sanglier à courre nécessite tout de même d’avoir un espace de 1 500 hectares et une trentaine de chiens. Mais pour le lièvre, le lapin et le renard, vous pouvez le faire sur des surfaces beaucoup moins importantes car vous suivez en effet vos chiens à pied. De nombreuses régions vous permettent de vous consacrer à la chasse à courre. L’ouest de la France est particulièrement recommandé, notamment si vous voulez investir en Sologne, région composée à 75% de forêts.

Comment se déroule une journée de chasse à courre ?

La chasse à courre a généralement lieu le samedi, ainsi qu’un autre jour de la semaine choisi par les membres de l’équipage. Ils se réunissent le matin. Pendant que les limiers cherchent la piste de l’animal qui va être chassé, les participants de la chasse prennent un petit déjeuner copieux car la journée peut être longue. Le valet de limier rentre faire son rapport, le chef d’équipage décide de la stratégie à adopter et on sonne le départ. 

L’équipage est à cheval pour le gros gibier, mais la chasse est ouverte gratuitement à tous les amoureux de la nature qui veulent profiter de cet impressionnant spectacle. Il n’y a pas d’âge pour aimer la chasse à courre et on estime à 100 000 le nombre de spectateurs, parents comme enfants, qui viennent y assister et les suivre à pied ou à vélo. 

Les chasses durent généralement entre 2 et 4 heures, mais peuvent parfois se poursuivre jusqu’à la tombée de la nuit. La règle du jeu est de ne poursuivre qu’un seul animal. Si, comme dans 75% des cas, il parvient à semer la meute, on sonne la fin de la chasse. 

Si vous êtes passionnés par l’environnement et la chasse à courre et pensez à investir dans un domaine de chasse pour vous adonner à votre passion, les conseillers de BARNES Propriétés et Châteaux mettent leur expertise à votre service pour vous aider à trouver le domaine d’exception que vous cherchez.

>Comment bien préparer une chasse sur votre domaine ?

Conseils pour acquérir un domaine de chasse

Les différents types de chasse