Les différents types de chasse

Il existe de nombreux modes de chasse, qui varient selon l’équipement, le type de gibier chassé et la localisation du domaine de chasse.

La chasse sans fusil :

Ce mode de chasse, comme son nom l’indique, ne s’effectue pas avec une arme à feu. Les chasseurs possèdent un arc et des flèches, et sont accompagnées de chiens ou de rapaces qui les aident à capturer le gibier. Ce type de chasse comprend également le déterrage (chasse au renard, blaireau ou ragondin) mais aussi le furetage, qui consiste à introduire un furet dans les terriers de lapins pour les faire fuir.

La battue :

Mode de chasse préféré des français, la battue consiste à ramener le gibier vers un groupe de tireurs postés. Lors d’une chasse à la battue, il y a deux types de rôles : les rabatteurs et les tireurs postés. L’objectif des rabatteurs est de diriger le gibier vers les postés qui n’auront plus qu’à tirer pour abattre le gibier. Ce mode de chasse est très célèbre et est utilisé pour la chasse au petit gibier comme la chasse au grand gibier.

La chasse à l’affût (ou chasse à l’approche) :

La chasse à l’approche, aussi connue sous le nom de “chasse silencieuse” ou “chasse individuelle” consiste à traquer un animal en silence afin de l’approcher au plus près et de pouvoir abattre l’animal. La chasse à l’affût se fait à partir d’un mirador (qui est placé dans un lieu où le passage d’animaux est fréquent) et permet au chasseur de se dissimuler pour atteindre le gibier. Il faut noter que ces modes de chasse se basent sur une longue période d’observation des animaux. Cette méthode de chasse n’est pas conseillée aux chasseurs débutants.

La chasse devant soi au chien d’arrêt :

Comme son nom l’indique, ce mode de chasse inclut un travail avec un ou plusieurs chiens (épagneul breton, épagneul français, braques, pointers, setters..). Le rôle du chien est de percevoir l’émanation du gibier, de s’approcher de ce dernier, de le marquer et de l’arrêter en attendant l’arrivée du chasseur. Le plaisir de ce mode de chasse est tiré de la complicité avec les chiens de chasse.

La chasse à courre :

La chasse à courre (ou vénerie) est un mode de chasse ancestral qui consiste à laisser une meute de chiens poursuivre un animal grâce à leur odorat. Le rôle de l’homme dans ce mode de chasse est de contrôler la meute de chiens qui traquent le gibier. On distingue deux types de véneries : la grande vénerie (qui désigne la chasse à courre au grand gibier) et la petite vénerie (qui désigne la chasse à courre au petit gibier).

La recherche au sang :

Ce mode de chasse concerne la traque de gibier blessé et est accompagné de chiens de recherche au sang (teckel, labrador, rouge de hanovre…) qui utilisent leur odorat pour pister l’animal blessé (parfois sur plusieurs dizaines de kilomètres). Ce type de chasse est principalement mis en oeuvre pour retrouver l’animal blessé et ainsi abréger ses souffrances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *