Chasseurs français

Nombre de chasseurs en France en 2019

La chasse est le troisième loisir préféré des Français. Vous êtes vous aussi un amoureux de la chasse et vous pensez à acheter un domaine de chasse pour vous adonner à votre passion ? BARNES Propriétés & Châteaux vous dit tout sur le nombre de chasseurs en France en 2019.

Le nombre de détenteurs d’un permis de chasser

On chiffre à 5 millions le nombre total de personnes qui ont passé un jour l’examen du permis de chasser en France. Sur la période 2018-2019, ils sont pour le moment (chiffres du 1er décembre 2019) 25 000 nouveaux chasseurs à avoir passer le permis cette saison.

Sur ces 5 millions, il y a 1,173 million de chasseurs “actifs”, c’est-à-dire en possession d’un permis de chasse valide en 2019. Le nombre de chasseurs en France fait de notre territoire le pays européen le plus peuplé de chasseurs, devant l’Espagne (980 000) et l’Italie (700 000).

Que représente le nombre de chasseurs en France ?

  • 97,8% des chasseurs sont des hommes, mais le nombre de chasseuses augmente de façon exponentielle d’années en années.
  • 47% des chasseurs ont moins de 55 ans.

Contrairement à l’image traditionnelle rurale de la chasse, les plus nombreux détenteurs d’un permis de chasse sont les cadres et les professions libérales. Les agriculteurs représentent 8,5% seulement des permis de chasse en France.

Comment chasse-t-on en France ?

Le Sud-Ouest est la région qui contient le plus grand nombre de chasseurs en France, suivi par le Nord de la France.

En majorité, le sport pratiqué est la chasse au tir, avec 84% des chasseurs concernés. La chasse traditionnelle représente 7% (chasse à la glue, chasse aux tendelles), la vénerie 5%, la chasse à l’arc 3% et la chasse au vol comme la fauconnerie 1%.

Chasse aux fusils

À part presque égale, les animaux les plus chassés sont le gros gibier (31% des animaux chassés) et le petit gibier sédentaire (32% des animaux chassés). Il y a actuellement 83 espèces d’animaux qu’il est légal de chasser. Des quotas sont établis à chaque nouvelle saison de chasse, basés sur le recensement du nombre d’animaux de chacune de ces espèces. Cela est pensé de sorte à permettre l’indispensable régulation de ces dernières. Chaque fédération départementale doit s’y tenir.

Le permis de chasser national versus régional

Parmi le nombre de chasseurs en France, la majorité détient un permis régional (90% en 2018) qui leur permet de chasser dans le département où ils paient la redevance, ainsi que dans les communes limitrophes.

Depuis que le permis national est passé de 400 euros à 200 euros, le nombre de demandes de permis national a explosé. Pari réussi donc car le but était de faciliter la mobilité des chasseurs sur le territoire, et inciter plus de gens – notamment les jeunes – à prendre un permis national. Le nombre total de chasseurs n’a pas été particulièrement affecté par cette mesure, mais cela veut dire que les chasseurs sont mieux répartis sur l’ensemble du pays.


Vous êtes chasseur et pensez à acquérir un domaine de chasse ? Les experts de BARNES Propriétés & Châteaux sont à votre disposition pour vous conseiller.