Château privé situé en campagne

Les questions à se poser avant d’acheter un château

Riche d’un patrimoine historique incomparable, la France regorge de beautés architecturales. Les châteaux, ces véritables héritages d’exception, peuvent s’acquérir à tous les prix. Pas besoin d’être millionnaire pour acheter un château, mais sachez que les travaux et les charges peuvent être conséquents et sont à intégrer dans votre budget.

Passion pour les vieilles pierres, amour de l’histoire ? Les raisons qui poussent à acheter un château sont multiples. Entourés de grands espaces verts ou de terres, dans un environnement préservé, vous avez l’embarras du choix ! Mais avant de franchir le cap, il faut impérativement se poser les bonnes questions. Ce style de vie si particulier ne convient pas à tout le monde, c’est pourquoi BARNES Propriétés & Châteaux revient pour vous livrer quelques conseils avant d’acheter un château

Pourquoi acheter un château en France ?

Pendant longtemps, posséder un château était symbole de puissance et de richesse des grandes familles. Aujourd’hui, l’achat d’un château est bien souvent un achat passionné, coup de coeur, celui d’amateurs de pierres. Mais il doit rester avant tout un achat réfléchi, qui dépend des opportunités du marché, de votre budget et de l’environnement.

Acheter un château : Pour quel budget ?

Les châteaux constituent un marché immobilier à part entière. Sachez que prix d’un château est très variable et dépend souvent de son son état de restauration, de la taille de son édifice, de sa situation géographique, de sa date de construction ou encore de la superficie de son terrain. Vous pourrez facilement trouver votre bonheur, quel que soit votre budget… Mais gardez en tête que les frais d’entretien et les charges représentent une somme non négligeable. A partir de 80 000 €, vous pourrez devenir propriétaire de l’une de ces demeures, mais avec potentiellement des travaux de rénovation à prévoir. Avant de passer à l’acte d’achat, pensez à faire intervenir un architecte pour qu’il évalue les éventuels travaux importants. Le coût des rénovations peut être important en fonction des réglementations et encadrements en vigueur sur ces édifices.

Quels sont les avantages fiscaux ?

En France, en fonction de la catégorie dans laquelle le château est affecté (inscrit ou classé), vous pouvez accéder à différents types d’aides financières et fiscales. Un atout non négligeable si vous souhaitez réduire vos impôts, mais aussi pour vous constituer un beau patrimoine.

Alors si vous comptez acheter une propriété qui vous paraît digne d’intérêt au niveau historique, vous pouvez déposer un dossier en vantant les arguments historiques et architecturaux du château auprès de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles). Votre château pourra peut-être faire l’objet d’une inscription à l’ISMH ou d’un classement. Si le château est inscrit ou classé monument historique, vous aurez la possibilité de percevoir des subventions publiques en cas de travaux de conservation par exemple ou bénéficier du système de mécénat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *