Un château à rénover

Rénover son château, un chantier onéreux

C’était un rêve d’enfant, un coup de foudre, et vous voilà aujourd’hui vous êtes l’heureux propriétaire d’un château ? Alors vous allez probablement vous lancer dans ce projet fou et fascinant : rénover votre vieille bâtisse. Aujourd’hui, les prix des châteaux et autres manoirs dégringolent, vous pouvez faire l’acquisition d’un château pour moins de 500 000 euros… Mais à ce prix là, vous n’êtes pas prêt d’emménager dans les lieux. Pour rénover une telle demeure, il vous faudra débourser au moins autant en travaux ! Rares sont les vieilles bâtisses du XVIIème , XVIIIème ou XIX ème siècles, mises en vente en bon état et qui ne nécessitent pas de lourds travaux de rénovation. Les travaux de rénovation peuvent concerner la charpente, la toiture, l’installation du chauffage ou encore les systèmes électriques. A ces coûts s’ajoutent aussi les frais d’entretien de la bâtisse, des jardins, des dépendances ou encore d’assurance. Alors avant de vous lancer dans l’acquisition d’un château, BARNES Propriétés et Châteaux vous guide sur les grandes étapes de rénovation de votre château.

L’obligation légale de travaux de rénovation d’un château

En France, plus de 30 000 châteaux ont été recensés. La conservation et la sauvegarde de ce patrimoine, souvent en danger, n’est pas chose simple. Selon la loi, un propriétaire a l’obligation d’entretenir son châteaux si ce dernier est classé comme monument historique. Si le propriétaire n’est pas en mesure d’assumer les frais, l’Etat peut procéder à une mise en demeure et préciser sa part de contribution (qui doit être supérieure à 50 %), tout en lui imposant un délai pour faire les travaux urgents de consolidation. Si le château est ouvert aux visiteurs, certaines charges peuvent être déductibles du revenu global.

Les rénovations les plus coûteuses du château

Rénover un bien ancien ou historique ne s’improvise pas. Il est nécessaire de progresser par étapes et pour cela, d’appréhender la globalité de la rénovation. Faire appel à des professionnels peut grandement vous faciliter la tâche et raccourcir les délais de rénovation. Mais sachez que toutes les rénovations cumulées auront un certain coût.

 

  • Ravalement de la façade :

 

Le ravalement de façade d’un château est loin d’être un chantier anodin. Pour conserver la matière d’origine,il vous faudra  utiliser des techniques modernes, moyennant un certain coût : nettoyage au laser, à l’outil diamanté, dessalement contrôlé ou encore consolidation au silicate. Si vous souhaitez conserver les éléments anciens, vous pourrez faire appel à un sculpteur qui interviendra avec les mêmes techniques qu’au XVIème siècle, en sculptant les blocs de tuffeau.

  • Rénovation de la charpente :

Vous pouvez également entreprendre la rénovation de la charpente si celle-ci présente quelques dégradations mais est encore en bon état. Généralement, ces dégradations sont dûes au vieillissement du bois, à l’attaque de parasites ou alors aux dégradations dues aux intempéries.

 

 

Une part importante du chantier de restauration concerne la toiture, surtout si celle-ci présente des problèmes d’étanchéité.

Restaurer un château chargé d’histoire mais qui tombe en ruines est donc une passion onéreuse. C’est pourquoi beaucoup se lancent dans l’aventure et essaient de rentabiliser leur investissement en transformant leur château en musée, hôtel ou lieu de réception. Mais rappelez-vous aussi que, sous certaines conditions, vous pourrez solliciter des subventions ou des aides publiques ou privées ! Pour allégez vos frais, sachez aussi que certains organismes peuvent aussi vous mettre en relation avec des bénévoles,  prêts à vous aider dans le cadre d’un chantier de restauration

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *