château

Acheter ou vendre un château : L’interview de notre expert Franck Bailleul

Quels sont les critères les plus recherchés lors de l’achat d’un château ? 

L’achat d’un château n’est pas une chose neutre. C’est un investissement important, financièrement mais aussi quant à l’influence sur le mode de vie de l’acquéreur. C’est la raison pour laquelle on parle souvent d’achat coup de cœur ! L’acheteur d’un château a une passion pour l’histoire, l’architecture, le calme, la vie en extérieur. Un retour aux vraies valeurs, l’amour d’une région, la proximité de la mer ou l’appétence pour la vie à la campagne, l’attrait pour un art de vivre… Il y a de multiples raisons qui poussent à acheter un château. Les critères varient donc d’une personne à l’autre, suivant ce qui l’anime. 

L’importance de bien définir la localité du bien : y-a t-il des localités à privilégier pour un château ?

Tout dépend de l’utilité que vous voulez faire de votre château : un lieu de plaisir et de repos, ou dans le cadre d’une activité professionnelle ? Dans le cadre d’une activité professionnelle, la proximité de Paris ou d’une grande agglomération est toujours un plus.
Dans tous les cas, prenez le temps d’étudier la zone où se trouve le bien : les plans d’urbanisation futurs, les moyens d’accès (aéroport, gare, routes), les facilités les plus proches (hôpitaux, commerces, écoles, etc.).

A quoi faire attention lors d’une visite ?

Il est important d’avoir déjà fourni à un acquéreur potentiel un certain nombre d’informations nécessaires pour éviter les visites inutiles et qu’il connaisse déjà un certain nombre d’éléments sur le château lui-même, mais également le parc, ses dépendances, la région, etc. 

Une première visite est souvent l’occasion d’avoir (ou non) un coup de coeur. Si vous êtes le vendeur, il est important de permettre à votre acheteur potentiel de réaliser cette première visite de la manière la plus confortable possible : chauffez les pièces, allumez les lumières, etc. Présentez votre propriété sous son meilleur jour.

Pourquoi passer par une agence ?  Quels sont les avantages de passer par BARNES Propriétés et Châteaux pour l’achat d’un château ?

Passer par une agence permet de rencontrer un agent qui connaît à la fois le marché, le bien, la région et le vendeur ! Son expertise permet d’estimer la valeur du bien (en se basant notamment sur des transactions similaires récentes). Il est en mesure de mesurer l’attractivité d’un bien et  ses points remarquables en terme de décors et d’architecture. Il lui permet également de lui éviter des écueils, des vices cachés, de l’alerter sur des problèmes à étudier. Enfin, c’est le meilleur garant de la transaction car il a pu sonder à la fois l’acquéreur (envies, budget) et la volonté et attentes des vendeurs.

A la question  “pourquoi BARNES ?”, la réponse est simple. Tout d’abord, il y a la qualité des biens proposés : chaque bien est soigneusement sélectionné après une étude en interne pour être à niveau avec l’ensemble du portefeuille. Et nous recrutons des agents formés à ce type de biens si particuliers qui nécessitent des connaissances assumées en histoire de l’art, du décor et de l’architecture, tout en développant un savoir-faire en négociation et psychologie humaine, ainsi que des compétences en droit rural tout en respectant scrupuleusement la réglementation ! Voilà notre offre ! 

Comment estimer le prix d’un château ?

C’est une question difficile tant elle revêt des paramètres multiples.

Si l’achat d’un château nécessite un coup de coeur, j’en reviens à ce fameux dicton : parfois “le coeur a ses raisons que la raison ignore”. 

Beaucoup de propriétaires se font des idées sur la valorisation réelle de leur bien, déconnectée du marché parce qu’ils y font entrer dans leur calcul le poids des bons souvenirs, de la provenance familiale, de leurs investissements d’entretien ou d’amélioration (ajout d’une piscine, d’un tennis, etc.). 

En tant qu’agent de BARNES Propriétés et Châteaux, notre mission est d’éclairer le vendeur et l’acheteur sur la valeur réelle d’un château à l’instant T sur le marché existant. Notre savoir-faire inclut de savoir estimer un bien sur le marché réel et estimer à leur juste valeur ses attributs : la qualité de son environnement immédiat, son jardin et le placement du château dans un écrin naturel, sa visibilité de la route et l’absence de nuisance sonores et visuelles, etc. Puis nous y ajoutons l’analyse des éléments de décor intérieur et leur caractère exceptionnel : un architecte de renom, des trumeaux d’époque réalisés par des artistes reconnus, des boiseries d’exception, des parquets Versaille, un escalier somptueux, des cheminées de marbre sculptées, etc. On y intègre aussi la qualité des dispositions des pièces : les châteaux qui sont des agrégats de périodes différentes sont parfois biscornus alors que les acheteurs contemporains cherchent des pièces vastes et lumineuses et la possibilité de circuler facilement à travers le château. 

Comment estimer le coût des travaux pour un futur propriétaire ?

Tout dépend du niveau d’exigence de chacun et des objectifs que se fixent les acquéreurs. Il est important de savoir évaluer dans un premier temps les problèmes majeurs : toiture et charpente, défauts sur les bâtis, fissures structurelles, etc. Quant au choix des entrepreneurs, là encore d’autres paramètres entrent en ligne de compte : s’agit il d’un monument historique ou pas ? La facture ne sera pas la même. 

Acheter un château, est-ce toujours un bon investissement ?

Si l’on considère que le retour sur investissement revêt des formes différentes, je suis absolument sûr que c’est le meilleur placement ! Mais il faut écarter l’argument financier ! Les châteaux sont des demeures de charmes où il fait bon vivre : vivre l’histoire, vivre le beau, l’essentiel, le sens de la terre et du bien-être… Cela n’a pas de prix pour les passionnés ! 

Quelles sont les aides qui existent ? 

Les aides pour les Monuments Historiques classés ou inscrits sont détaillées sur notre site internet et dans les guides pratiques que proposent le gouvernent et les Drac régionales sur internet. Une chose est certaine :  ne comptez pas dessus pour financer vos travaux, ce ne sont que des aides financières et techniques restreintes et ciblées. 

Quelle est la meilleure période pour vendre ? 

Du printemps à l’automne ! 

Quelle est la part des investisseurs étranger en France ? Y a-t-il beaucoup de demandes venant de l’étranger ?

Oui c’est une part non négligeable : 20 à 30% des acquéreurs sont étrangers.