Que fait l’architecte du patrimoine ?

Date de dernière modification : 23 juin 2022

Les architectes du patrimoine sont des spécialistes qualifiés du patrimoine architectural et urbain. Découvrez dans cet article quelles sont leurs compétences et en quoi il pourrait vous être utile de recourir à leurs services. 

Architecte du patrimoine : qui est-il ?

Un architecte du patrimoine est un architecte ayant obtenu un Diplôme de Spécialisation et d’Approfondissement (DSA), mention Architecture et Patrimoine, à l’École Chaillot (un établissement public d’enseignement supérieur ouvert sur concours aux architectes déjà diplômés). Acteur fondamental de la préservation du patrimoine architectural, urbain et paysager, il peut exercer en libéral ou en tant que salarié, dans le secteur public (en se mettant par exemple au service de collectivités territoriales) ou privé, notamment au sein de sociétés d’architecture.

L’architecte du patrimoine a la possibilité de passer un concours pour intégrer le corps des Architectes en Chef des Monuments Historiques, et de mener à bien des travaux de restauration sur des monuments historiques appartenant à l’État, comme les palais nationaux.

Quel est son rôle ?

L’architecte du patrimoine œuvre pour la protection, la restauration, la réhabilitation et l’aménagement des sites et bâtiments patrimoniaux. Ses domaines d’intervention, ainsi, sont nombreux :

  • Intervention sur des édifices protégés (inscrits ou classés) n’appartenant pas à l’État (restauration, consolidation, mise en valeur, mise aux normes, sécurisation…) ;
  • Interventions en abord de monuments protégés ;
  • Restauration, consolidation et mise en valeur du patrimoine non protégé et du bâti ancien ;
  • Étude de mise en valeur et d’aménagement ;
  • Étude urbaine et paysagère ;
  • Analyse et diagnostic d’ensembles urbains et paysagers patrimoniaux ;
  • Extension ou construction neuve.

Aux côtés des propriétaires et des maîtres d’ouvrage, il gère ces projets architecturaux depuis la phase d’étude jusqu’à la fin des travaux, et coordonne les différents intervenants. Il veille également, le cas échéant, à présenter régulièrement l’état d’avancement des travaux à l’Inspection des monuments historiques. 

Choisir un architecte du patrimoine pour la rénovation de votre monument historique

Réglementation pour la rénovation des monuments classés et des monuments inscrits 

Vous possédez un monument historique qui nécessite d’être restauré ? Sachez que si votre bien est classé, sa restauration est soumise à réglementation. Un accord préalable du ministre de la Culture, qui nécessite une demande particulière, est notamment indispensable, tout comme le recours à un architecte du patrimoine, habilité à travailler sur ce type de bâtiment. Si des travaux ont été réalisés par un architecte non conforme, en effet, l’État peut exiger la remise en l’état d’origine de votre bien et vous demander ensuite de faire appel à un autre architecte, en conformité avec la loi. Si vous possédez un bien inscrit, le recours à un architecte du patrimoine n’est pas obligatoire, mais il est fortement recommandé.

Procédure de sélection d’un  architecte du patrimoine

Lorsque vous aurez sollicité un architecte du patrimoine pour la réalisation de vos travaux, il devra vous présenter un dossier de candidature comprenant la liste des restaurations dont il a été responsable. Dix années de pratique dans ce domaine sont nécessaires. Vous devrez alors transmettre ce dossier à Direction Régionale des Affaires Culturelles (DRAC) de votre région, qui validera, ou non, ce choix. Les travaux peuvent démarrer une fois que les autorisations sont octroyées et que les entreprises adéquates sont sélectionnées.