Jardin château aménagement

Assurez le jardin ou parc de votre domaine

Date de dernière modification : 11 décembre 2020

Lorsque vous croisez la route d’un château à vendre ou que vous achetez un domaine de chasse, il est nécessaire de l’assurer comme tout bien immobilier. Mais qu’en est-il des jardins ou du parc de votre domaine ? Quelles sont vos obligations et options en termes d’assurance ? Ils peuvent contribuer en grande partie à la valeur de votre propriété et il serait dommage de ne pas vous prémunir contre des risques de dégradation.

BARNES Propriétés & Châteaux vous explique tout sur les assurances de jardin.

Est-il obligatoire de souscrire une assurance pour un jardin ou le parc de votre domaine ?

Il n’y a aucune obligation d’assurance pour les espaces extérieurs de votre propriété. En souscrivant à votre assurance habitation qui est elle obligatoire, vous avez au minimum une assurance responsabilité civile qui s’active si une tierce personne subit un dommage sur votre propriété. Donc si un arbre tombe par exemple sur la toiture de votre voisin, l’assurance prend le sinistre à sa charge.

Comment souscrire à une assurance jardin et combien ça coûte ?

Les compagnies d’assurance proposent généralement une option complémentaire pour assurer jardin ou parc. Il s’agit donc d’ajouter une option à votre assurance habitation multirisques ou de choisir une formule plus complète qui contient une garantie jardin.

Une assurance jardin coûte quelques euros par mois.

Qu’est-ce qui est protégé par une assurance jardin ?

N’hésitez pas à vous servir de comparateurs en ligne, car les contrats et l’étendue des garanties peuvent varier d’un assureur à l’autre.

Les assurances jardin comprennent généralement deux niveaux de protection.

> Le niveau 1 : la garantie « espaces verts » vous propose une indemnisation pour les dommages qui pourraient être subis par la végétation de votre domaine, comme les arbres fruitiers, les massifs fleuris, les clôtures végétales ou non végétales ou encore les différentes plantes d’ornement. Si vous avez acheté un domaine de chasse possédant une forêt, cette option peut être intéressante pour garantir que votre terrain de chasse ne subisse pas de dégradations sans indemnisation.

> Le niveau 2 : une formule plus complète, qui permet également d’inclure les équipements extérieurs :  clôture, dispositifs d’éclairage extérieurs, un barbecue en dur, un portail électrique, un escalier extérieur, un bassin, un puits, une pergola ou tonnelle, ou encore une serre ou un abri de jardin… 

N.B. : Si vous avez une piscine, l’assurance se prend à part.

Quels sont les risques couverts par une assurance jardin ?

L’assurance jardin vous permet d’assurer votre parc contre les incendies et les catastrophes naturelles. Les conditions climatiques extrêmes : grêlons, gel intense, tempêtes, qui peuvent ruiner un domaine soigneusement planté et entretenu, sont généralement inclues. Attention à vérifier quelles sont les conditions exactes sur cette partie du contrat.

La responsabilité civile est également couverte, vous permettant d’être assuré en cas d’accidents survenant à des tiers dans votre parc, ou de dégâts provoqués comme par exemple la chute d’un arbre dans la propriété de votre voisin.

La garantie contre le vol ou le vandalisme est plus rare. Il vous est alors demandé d’être en possession d’une clôture aux normes. Et des biens stockés dans un abri de jardin ne sont pas nécessairement couverts si l’abri a été construit sans fondations.