etang-domaine-privee

Creuser un étang chez soi : conseils et réglementation

Les premiers étangs datent du Moyen-Âge : les moines y faisaient de la pisciculture afin de vivre en autarcie. Propriétaire d’une maison, d’un manoir ou d’un château, vous avez décidé d’embellir vos extérieurs et de faire creuser un étang chez vous. C’est un bon moyen d’augmenter la valeur de votre propriété tout en créant un petit paradis dans vos jardins. Voilà nos conseils et des informations sur la réglementation pour avoir son propre étang.
> Découvrez nos magnifiques propriétés à vendre

Quelle réglementation pour creuser un étang chez soi ?

La présence d’un étang chez soi doit être officialisée. Les démarches administratives pour creuser un étang chez soi dépendent de la taille de la pièce d’eau. 

Pour un étang entre 0,1 et 3 hectares, il faut remplir une déclaration comportant un descriptif des travaux ainsi qu’un document d’incidence. 

Pour un étang de 3 hectares ou plus, il faut vous faire une demande d’autorisation auprès de la préfecture. Le document d’incidence que vous devez y joindre est plus détaillé et généralement réalisé par un bureau d’étude. Le conseil municipal se charge après enquête de vous donner l’autorisation.

La demande pour creuser un nouvel étang doit comporter un chapitre sur la vidange.

Le coût de la procédure d’autorisation est généralement situé entre 4 000 et 9 000 euros.

Nos conseils : comment faire un plan d’eau dans son jardin ?

Choisir son emplacement

L’emplacement idéal pour creuser un étang chez soi doit être un point bas où les eaux de pluie convergent naturellement, ce qui permettra de le remplir de manière naturelle. Choisissez un terrain plat et sec, sans trop de rochers. Evitez la proximité de grands arbres et de leurs feuilles mortes, et favorisez une exposition aux ⅔ au soleil. 

Quelles dimensions pour votre étang ?

Il vous faut prévoir une arrivée d’eau pour le remplissage de votre plan d’eau grâce aux eaux de pluie, ainsi qu’une canalisation de vidange. Celle-ci doit être effectuée tous les 4 ans au minimum. 

On recommande habituellement une profondeur minimale de 80 cm, mais prévoyez au moins 1 mètre si l’eau risque de geler l’hiver pour que la faune puisse se protéger.

Délimiter les contours de votre étang : celui-ci peut prendre la forme de votre choix. Pensez à ce que vous ferez de la terre extraite : une partie servira à constituer des talus, mais le reste doit être évacué. 

Creuser un plan d’eau dans son jardin : mode d’emploi

Une fois la zone délimitée, vous pouvez commencer par creuser les contours et progressivement creuser par paliers successifs jusqu’à atteindre le centre de votre étang.

Une fois l’excavation faite, imperméabilisez le fond de votre étang en déposant une couche épaisse de sable humide, un film géotextile puis une bâche en PVC de 2 mm que vous fixez avec de la terre en attendant que l’étang soit rempli.

La période idéale pour creuser son étang est la fin de l’été, quand la terre est bien sèche.

Si vous achetez un château ou un domaine de chasse possédant un étang, votre expert immobilier de BARNES Propriétés & Château sera là pour vérifier avant la vente que les plans d’eau existants sont bien déclarés.