groupement foncier viticole

Devenir vigneron : guide pratique pour une reconversion

Date de dernière modification : 17 novembre 2022

Devenir vigneron est un métier de passion qui demande de vraies compétences techniques. Si vous avez envie de changer de vie tout en investissant dans un vignoble, c’est une décision qui doit se préparer en amont. Comment devient-on vigneron ? Quels sont les diplômes nécessaires pour devenir vigneron ? Voici un petit guide de BARNES Propriétés et Châteaux sur les points à considérer avant d’acheter un domaine viticole.

Devenir vigneron : savoir se poser les bonnes questions

Vigneron est un métier exigeant qui demande d’être en bonne santé. Vous passerez beaucoup de temps en extérieur. Une bonne résistance au stress est aussi indispensable. Si vous avez trouvé un domaine viticole en vente, prenez le temps de contacter le PAI (Point d’Accueil d’Installation) de la région et un organisme de l’interprofession viticole pour leur poser toutes vos questions.

C’est le moment de décider si vous voulez vous lancer à votre compte et gérer seul votre exploitation viticole ou vous associer. Investir dans un domaine viticole seul vous laisse toujours la possibilité de vous faire aider pour la partie culture et/ou la partie vinification.

Devenir viticulteur, viniculteur ou vigneron ? Quelle est la différence ?

Un viticulteur cultive la vigne et s’occupe d’en récolter le raisin lors des vendanges. Le viniculteur achète le raisin et le transforme en vin. Le vigneron s’occupe de la chaîne complète : culture de la vigne et vinification, mise en bouteille et commercialisation. 

Acheter votre premier domaine viticole

Un domaine viticole est une propriété délimitée qui produit du vin. Il ne désigne pas uniquement les vignes cultivées qui y sont présentes et se compose aussi d’une infrastructure permettant de transformer le raisin en bouteilles de vin.

Sur les exploitations viticoles se trouvent ainsi des entrepôts, des laboratoires, des parcs de réservoir, des caves, etc. Dans un même domaine viticole, plusieurs cépages et plusieurs vignobles peuvent être regroupés. Différents vins portant différentes appellations seront alors produits. Sachez que le nom d’une propriété viticole est unique. Lors de l’achat d’un domaine viticole, vous pouvez choisir de conserver ou changer ce nom (à ne pas confondre avec une appellation). Sachez vous faire accompagner par des spécialistes pour l’achat de votre premier vignoble : il s’agit d’un milieu complexe et d’un investissement conséquent. Vous pouvez acheter seul ou à plusieurs un domaine viticole (GFV).

Prenez le temps d’étudier le rendement à l’achat de votre exploitation viticole car plusieurs années seront nécessaires pour dégager des bénéfices. Une fois votre domaine viticole acheté, vous devez vous adresser au CFE agricole de la Chambre d’Agriculture de votre région afin de vous affilier à la Mutuelle Sociale Agricole (MSA), obtenir votre numéro SIRET et vous déclarer auprès de l’administration fiscale.

A-t-on besoin d’un diplôme pour devenir vigneron ?

Il n’y a pas de diplôme obligatoire pour devenir vigneron. Beaucoup de passionnés de la vigne et du vin choisissent de faire un stage d’observation de quelques mois dans une entreprise viticole pour apprendre les rouages du métier (techniques viticoles, relations du vigneron avec les coopératives, avec les négociants en vin, etc.) . En revanche, si vous souhaitez acheter un domaine viticole, il sera compliqué d’obtenir des emprunts auprès des banques sans une formation diplômante. 

Quelles sont les formations existantes pour devenir vigneron ?

De nombreuses formations pour devenir vigneron sont à disposition de toute personne ayant envie de se lancer dans la culture de la vigne, quel que soit votre âge et votre niveau d’étude. Vous pouvez les trouver sur Internet ou en contactant le Centre de Formation Agricole le plus proche de chez vous.

Sans le diplôme du baccalauréat, vous pouvez passer par un CAP agricole (métiers de l’agriculture production végétale : vigne et vin) ou un BPA (travaux de la vigne et du vin, spécialité travaux de la cave ou travaux de la vigne). 

Bac pro (CGEVV, TC et REA) et BTS permettent d’apprendre les métiers de la vigne.

Différentes licences existent également : licence pro QHSSE à l’université Aix Marseille, licences à l’Institut Universitaire de la Vigne et du Vin à Dijon ou à l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin à Bordeaux.

Devenir vigneron peut aussi se faire par le biais d’un diplôme d’ingénieur (Ensa Toulouse, École nationale supérieure des sciences agronomiques de Bordeaux Aquitaine) ou avec un master pro.

Avec une formation diplômante de ce type, vous parviendrez beaucoup plus facilement à obtenir le soutien financier d’une banque pour acheter votre premier domaine viticole.

Devenir vigneron, un métier d’avenir ?

Le vin français continue à dominer le marché mondial mais les modes de consommation ont changé. On boit moins et mieux.

Produire un vin de qualité, travailler votre terroir, se mettre au biologique, obtenir des appellations… Il y a de nombreuses manières de trouver un créneau porteur après l’achat d’un domaine viticole. La bonne nouvelle est que la profession vieillit et que de nombreux vignerons vont chercher des remplaçants pour prendre leur suite. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’agence immobilière BARNES Propriétés & Châteaux peut vous proposer toute une sélection de domaines viticoles dans de nombreuses régions viticoles françaises comme l’Aquitaine, le Languedoc-Roussillon ou en Provence-Alpes-Côte d’Azur, par exemple.

Face à l’intérêt accru des investisseurs pour les exploitations viticoles, BARNES Propriétés & Châteaux s’est mis en relation avec de véritables experts viticoles pour vous conseiller dans l’acquisition de vos hectares de vigne.

Quels sont les avantages à devenir vigneron ? 

En France, nous avons la chance d’avoir les plus belles terres viticoles du monde. Il est donc très attractif de devenir vigneron et d’investir dans un domaine viticole. Non seulement vous participez à l’entretien du patrimoine français et cela peut vous apporter de nombreux avantages sur le long terme. Devenir vigneron c’est : 

  • choisir un métier exigeant de savoir-faire et de passion, qui se transmet généralement de génération en génération ;
  • acheter une exploitation viticole qui pourra vous apporter des avantages fiscaux : si votre bien est dans un groupement foncier viticole vous bénéficierez d’un abattement fiscal de 75 % sur l’ISF. Vous devez pour cela signer un bail de 18 ans minimum et justifier de l’exploitation professionnelle de votre terrain viticole ;
  • léguer facilement un patrimoine de choix à votre descendance ;
  • réaliser un placement sûr car c’est un domaine non spéculatif et que sa valeur ne baisse quasiment pas.

Quels sont les inconvénients à devenir vigneron ? 

Devenir vigneron et travailler des parcelles de vigne ne comporte hélas pas que des avantages et il est bon de connaître les inconvénients auxquels vous devrez probablement faire face en devenant vigneron (vigneron indépendant notamment).

  • Les contraintes météorologiques : devenir vigneron signifie être dépendant du temps pour cultiver les vignes. S’il gèle, grêle ou neige, cela peut fortement abîmer les cépages.
  • Les contraintes légales : il est difficile de faire de la publicité pour de l’alcool tout comme il est obligatoire pour un vigneron de vendre ses produits à bonne distance des écoles et terrains de sport. Pour obtenir les bonnes appellations lorsque vous devenez vigneron, il est important de respecter différentes normes.