Chevaux qui courent dans les prés

Interview de Bertrand Couturié, Directeur associé de BARNES Propriétés et Châteaux, expert haras et domaines équestres

Il est important de faire la distinction entre les différents types de propriétés disponibles à la vente ou à l’achat dans le monde équestre.

Le centre équestre : le centre équestre possède ses propres chevaux et est ouvert à un public, généralement néophyte. Il permet à des cavaliers débutants d’apprendre à monter à cheval. BARNES Propriétés & Châteaux ne s’occupe pas de ce type de biens.

Les écuries privées : il s’agit d’une pension où des propriétaires peuvent loger leurs chevaux. Un personnel compétent s’occupe des équidés et les entraîne en l’absence des propriétaires. Les propriétaires peuvent venir pour monter leurs chevaux et profiter des infrastructures de la propriété. BARNES Propriétés & Châteaux s’occupent rarement de transactions d’achat ou de vente d’écuries privées, sauf en cas d’exception prestigieuse.

Le domaine ou la propriété équestre : il s’agit de maisons de campagne permettant d’accueillir des chevaux. Ces propriétés sont parfois équipées de manège, mais ont au minimum des espaces permettant d’abriter des chevaux pour un usage privé.

Les haras : les haras sont des propriétés entièrement tournées vers l’élevage et l’entraînement de chevaux ayant une spécialité : chevaux de course, de trot, chevaux d’attelage, chevaux de polo, etc. Acheter un haras est un investissement destiné à générer des revenus. L’univers du haras est professionnel et ils se situent généralement dans des terres d’élevage. BARNES Propriétés & Châteaux possède des experts, passionnés, spécialisés dans les transactions immobilières des haras. L’interview de Bernard Couturié, Directeur associé de BARNES Propriétés et Châteaux se concentre donc sur les achats et ventes de haras.

Quels sont les critères les plus recherchés pour l’achat d’un haras ?

Les critères les plus recherchés pour l’achat d’un haras dépendent du projet de l’acquéreur et du nombre de chevaux qu’il compte réunir sur son domaine. Il faut compter 1 hectare par cheval en moyenne, et la taille de la propriété peut devenir un des éléments principaux de recherche.

Dans le cadre d’un élevage, les critères pour sélectionner son haras peuvent être la présence d’une infrastructure récente et en bon état déjà en place : des grands boxes, des prairies déjà clôturées, bien faites et pas trop usées, etc. 

Certains acheteurs vont privilégier des terres n’ayant jamais été utilisées pour l’élevage des chevaux, afin d’en éviter l’usure caractéristique, et s’intéresser à l’achat de terres jusque là destinées par exemple à des bovins.

En règle générale, un critère recherché est l’existence d’équipements modernes, adaptés aux méthodes actuelles et permettant de s’occuper efficacement de l’entretien des équidés du haras.

Lors de l’achat d’un domaine équestre, la présence d’une habitation peut être un critère important. Si les acheteurs ont comme projet d’habiter sur place, pouvoir disposer d’un petit manoir est un argument important. L’habitation est évaluée selon le nombre de chambres dont elle dispose, selon la taille de la famille et du nombre de chambres d’amis dont ils veulent pouvoir disposer.

Y a-t-il des localités à privilégier lors de l’achat d’un haras ?  

Le Perche, spécialement l’Orne et le sud du Calvados, contient historiquement les meilleures terres d’élevage de chevaux. Ils sont prisés pour la qualité de la terre et donc de l’herbe, et la présence de collines douces. On y trouve donc encore de nombreux magnifiques haras.

Mais les techniques ont évolué et il est maintenant possible d’élever des champions dans n’importe quelle région. Un haras peut fournir hors sol tous les aliments dont il a besoin. La cartographie des haras a donc beaucoup évolué ces dernières années et une partie des haras les plus chics sont à Deauville, où terre et climat n’étaient pas considérés comme les plus adaptés pendant longtemps. Ils profitent de la proximité de champs de courses prestigieux, et offrent la possibilité de divertissements plus divers grâce à la proximité de la mer et de ses stations balnéaires animées. 

Quels sont les avantages de passer par BARNES Propriétés & Châteaux pour l’achat d’un haras ou d’un domaine équestre ?

BARNES Propriétés & Châteaux recrute des consultants qui cumulent une vraie expertise dans une typologie de biens et la connaissance fine de la région où ils sont implantés. 

En faisant confiance à BARNES Propriétés & Châteaux pour acheter ou vendre votre haras ou domaine équestre, vous êtes assuré d’avoir en face de vous quelqu’un qui aura une vraie connaissance de l’environnement de votre bien immobilier : tout ce qui est à proximité, les commerces, les vétérinaires, les artisans locaux à privilégier (et ceux qu’il faut éviter), etc. 

En outre, une partie du travail du consultant va être d’obtenir toutes les informations nécessaires auprès des vendeurs et de garder de bonnes relations avec eux pour pouvoir les solliciter si des questions émergent, y compris une fois que la vente a été conclue.

Votre expert de BARNES Propriétés & Châteaux vous aide également à définir votre projet et votre budget, et saura prêter attention aux éléments importants lors de la visite d’un bien à acheter.

Comment estimer le prix d’un haras ou d’un domaine équestre  ?

Savoir estimer le prix d’un haras ou d’un domaine équestre fait justement partie des compétences d’un expert immobilier. Celui-ci connaît le sujet et connaît le marché. Il est donc à même de garantir un prix juste, et obtenir au vendeur le meilleur prix pour son bien. 

Quelle est la meilleure période pour vendre un haras ?

Comme c’est le cas pour tous les biens à la campagne, le printemps, l’été et l’automne sont les saisons permettant de montrer votre propriété sous son plus beau jour. Certains acheteurs favorisent les achats en hiver, en étant assurés que si la propriété leur plaît à ce moment, elle leur plaira tout le reste de l’année.

Le monde équestre ne répondant pas à un calendrier précis comme celui de la chasse, il n’y a pas de saison plus propice que les autres pour investir dans un haras.

Quelle est la part des investisseurs étrangers en France ? Y a-t-il beaucoup de demandes venant de l’étranger pour acheter des haras ?

Dans l’univers des chevaux, la part d’investisseurs étrangers est assez importante. Il y a un risque qu’elle soit modifiée par les effets du Covid s’ils s’inquiètent de leur capacité à pouvoir ou non se déplacer. Pour le moment, on estime à environ 25% la quantité de propriétaires de haras étrangers.

Les demandes d’achats de haras viennent de partout dans le monde, avec une majorité d’Anglais, quelques investisseurs d’Europe du Nord, des Américains et évidemment des pays du Golfe pour des opérations commerciales sur les biens les plus prestigieux (Qatari, Saoudiens et Dubaïotes).