chambre d'hôtes et gîtes en France

Qu’est-ce qu’un Hôtel particulier ?

L’hôtel particulier est à la ville ce que le château est à la campagne : bien d’exception, synonyme de luxe, témoin d’une longue histoire architecturale. Une partie de ce patrimoine a été transformé en musées ou en bâtiments administratifs, permettant aux visiteurs de s’émerveiller devant ces constructions hors du commun. Mais il existe également un marché destiné aux particuliers, permettant de faire l’acquisition d’un hôtel particulier. Bien immobilier rare, c’est un produit recherché par les investisseurs. BARNES Propriétés & Châteaux vous dit tout sur les hôtels particuliers.

Définition du terme hôtel particulier

Au Moyen-Âge, le terme hôtel désignait les résidences des grands seigneurs. Il s’élargit au 17ème siècle pour inclure les habitations des riches bourgeois et des financiers. L’hôtel particulier désigne une imposante maison de ville, luxueuse, occupée par un unique propriétaire (et ses domestiques). 

Acquérir un hôtel particulier est un signe de richesse et de prestige pour ses propriétaires. Le terme français a souvent été conservé dans les langues étrangères pour qualifier ce type de bien immobilier.

A quoi ressemblent les hôtels particuliers en France ?

Il n’y a pas d’unité architecturale permettant d’englober tous les hôtels particuliers, reflets des époques, des fortunes de leurs propriétaires et de la forme du terrain disponible. 

En règle générale, ils s’articulent entre “cour et jardin”. L’habitation se situe au fond d’une cour, dont les côtés permettent d’accueillir les bâtiments de service : écuries, remises, habitation du personnel, etc. La cour est elle-même close par un mur, flanquée d’un portail imposant, permettant d’être protégé des regards extérieurs. La façade arrière de l’habitation s’ouvre sur un jardin. 

A l’intérieur, on y retrouve des pièces de réception en enfilade : salons de parades et salons de société (plus petits, permettant de recevoir les amis proches). Les chambres sont côté jardin, permettant de profiter de la vue et de la lumière.

Les hôtels particuliers : marché immobilier de prestige

Les hôtels particuliers fleurissent dans toutes les villes françaises, mais c’est à Paris qu’ils sont les plus nombreux : jusqu’à 2000 hôtels particuliers ornaient les quartiers du centre (Marais, Île-Saint-Louis) et de l’Ouest parisien (comme l’hôtel Matignon). On en compte encore 400. Dans les villes de province, les hôtels particuliers sont le reflet de l’économie locale. Dans les villes portuaires de l’ouest, tournées vers le commerce, ce sont les armateurs qui font construire de somptueux hôtels particuliers à Nantes (les “folies nantaises”), à Bordeaux (où les négociants en vin sont également à l’origine de demeures somptueuses) ou à Marseille. 

Dans des cités administratives comme Aix-en-Provence, Poitiers, Grenoble ou Rennes, c’est la noblesse de robe qui construit des hôtels particuliers pour asseoir son statut social. 

L’hôtel particulier : produit d’investissement immobilier prisé

Le marché de la vente et l’achat d’hôtels particuliers est réservé à une petite catégorie d’investisseurs privilégiés. La vente d’un hôtel particulier se chiffre généralement en millions d’euros et peut même atteindre plusieurs dizaines de millions pour les biens les plus illustres. 

Il s’agit d’investissement sur le long terme : il s’agit d’un bien que ses propriétaires conservent généralement au moins une trentaine d’années.

Si vous cherchez à acheter un hôtel particulier, vous pouvez l’utiliser comme lieu d’habitation, le séparer en plusieurs appartements à louer ou revendre, ou le louer entièrement à une entreprise privée : les hôtels particuliers sont recherchés pour y établir le siège d’une entreprise ou y mettre les locaux d’une école privée.