Négocier le prix d’un domaine de chasse

Modifié le 29 juillet 2021

La valeur d’un domaine de chasse peut énormément varier suivant sa localisation, le gibier qu’il abrite, la facilité d’accès de ses parcelles, son étendue, la qualité de sa forêt, etc. Si vous voulez acheter un domaine de chasse, que ça soit pour un investissement ou par passion, il est recommandé de passer par des spécialistes, qui sauront vous faire gagner beaucoup de temps en définissant avec vous les critères qui motiveront votre achat, pour vous trouver le bien idéal. BARNES Propriétés et Châteaux vous explique comment négocier le prix de votre futur domaine de chasse.
Des cerfs sur un domaine de chasse

L’apport d’un expert :

Il faut avoir conscience de ses motivations pour l’achat : s’agit-il d’un achat passion, ou cette acquisition représente-t-elle aussi un investissement ?

Savez-vous quel gibier vous voulez avoir à votre disposition ? Par exemple, si vous comptez chasser la bécasse, il faut tenir compte de leur sens migratoire (nord-ouest vers sud-ouest), des endroits où elles aiment s’arrêter (des espaces boisés, à la terre grasse rengorgeant de vers de terre), et prévoir une vingtaine d’hectares. Si vous voulez chasser le canard, vous aurez besoin d’un étang. Pour le cerf, il vous faudra aller jusqu’à plusieurs centaines d’hectares. Etc.

Les experts BARNES peuvent aussi vous aider à décider du type de terrain que vous voulez en fonction de l’usage que vous compter en faire : profiter à titre personnel, organiser des chasses pour le public, louer une partie de vos terres.

Passer par des négociateurs vous permet en outre d’avoir accès à des propriétés d’une qualité supérieure, et qui ont été évaluées à leur juste prix. Certaines propriétés sont vendues en dehors des circuits classiques, et ne pourront vous être proposées que par des spécialistes du secteur.

La gestion d’un domaine de chasse

Il est important de savoir se faire accompagner au moment de l’achat d’un domaine de chasse. En effet, un expert peut vous conseiller sur le montage financier le plus intéressant lors de l’achat, mais aussi vous aider à calculer la rentabilité future de votre bien, les montages fiscaux, et les stratégies de développement qui peuvent être mises en place.

Il vous renseignera également sur vos charges et obligations futures en matière environnementale et écologique. En tant que propriétaire d’un domaine naturel, vous serez soumis à une législation que le Grenelle de l’Environnement a complexifié.

La défiscalisation

En achetant un terrain (boisé ou non), vous pouvez bénéficier de 25% de remise sur vos impôts de la somme investie, jusqu’à 1 425 € pour une personne et de 2 850 € pour un couple.

Le même pourcentage s’applique sur les dépenses faites pour des travaux sur des bois d’au moins 10 hectares, jusqu’à 1 562 € pour une personne seule et 3 125 € pour un couple.

Ces deux réductions d’impôts sont cumulables.

Si vous payez l’ISF, l’investissement dans la forêt donne droit à une exonération égale à 75 % des montants investis, dans un plafond de 50 000 €.

Et dans le cas d’une succession ou d’une donation, le DEFI forêt prévoit un abattement de 75 % sur la valeur du bois.

Plus d’information avec notre expert en
domaine de chasse Martial Renaud