Chasseur avec son chien

Petit inventaire des armes de chasse qu’utilisent les chasseurs de nos jours

Modifié le 18 mai 2021

L’univers des armes de chasse est vaste et le choix souvent cornélien. Voici un rapide tour d’horizon de toutes les armes que l’on retrouve le plus souvent dans l’arsenal du chasseur.

Le fusil de chasse

Le fusil est la pièce maîtresse de l’armement du chasseur. Principalement destinée au tir du petit et moyen gibier, c’est une arme à feu simple, robuste et fiable, pourvue d’un canon long à âme lisse, projetant des gerbes de projectiles ou des balles. Parmi les différents types de fusils vendus en armurerie, on retrouve le fusil de chasse à canon superposé ou juxtaposé, le fusil de chasse semi-automatique ou encore le fusil à pompe pour le grand gibier.

La carabine de chasse

Semblable au fusil dans sa forme, la carabine est une arme adaptée à tous les passionnés de chasse. À la différence du fusil, la carabine de chasse est dotée d’un canon rayé qui permet le tir de munitions à projectile unique, avec une puissance, une portée et une précision de tir supérieures, notamment lorsqu’elle est équipée d’une lunette de visée. Il existe différents modèles de carabines pour la chasse au sanglier et au petit gibier : carabine à verrou, à culasse linéaire, à levier sous-garde, semi-automatique, à pompe, express, etc.

Munition, cartouche et calibre de chasse

Armes et munitions de chasse sont indissociablement liées. Il convient aux chasseurs de choisir précisément le calibre et la munition appropriée selon le gibier chassé. Concernant les carabines, il existe plus d’une trentaine de calibres différents. Pour les fusils de chasse, le choix est plus restreint. Le calibre 12 est la plus courante des munitions employées. C’est un excellent calibre pour la chasse au sanglier et au cervidé. Pour le petit gibier, l’emploi de cartouches de calibre 6 ou 7 suffit.

La dague de chasse

Au même titre que le fusil et la carabine, le couteau de chasse fait partie intégrante de l’arsenal du chasseur, en particulier la dague de chasse et de vénerie. Il existe différents modèles de dagues de chasse pour le sanglier, le chevreuil ou le cerf. Conçues pour servir le grand gibier, celles-ci se composent d’une lame simple ou à double tranchant en acier inox ou carbone, avec manche en cuir, en métal ou en bois. La dague de chasse avec manche en bois de cerf compte parmi les armes blanches les plus recherchées.

L’arc de chasse

La chasse à l’arc fait de plus en plus d’adeptes depuis plusieurs années. L’arc compound (ou arc à poulies) est recommandé pour la chasse d’affût ou d’approche au gros gibier. Pour tirer du petit gibier, l’arc longbow traditionnel et l’arc recurve (arc instinctif) sont très populaires auprès des chasseurs à l’arc. À noter que l’usage de l’arbalète pour la chasse est interdit en France. Seuls sont autorisés les arcs dont l’armement et le maintien en position armée ne sont dus qu’à la seule force de l’archer.

Quid des armes de poing ?

En France, la chasse à l’arme de poing (revolver ou pistolet) est interdite. Ces armes relèvent de la catégorie B et exigent l’obtention d’un permis de port d’armes, réservé aux forces de l’ordre et aux tireurs sportifs. Pour rappel, seules les armes de catégorie C sont autorisées pour chasser. À savoir : les armes à feu d’épaule à répétition manuelle à canon rayé, munies d’un dispositif de rechargement à pompe chambré pour les calibres 8, 10, 12, 14, 16, 20, 24, 28, 32, 36 et 41, d’une capacité de 5 coups maximum.

Plus d’information avec notre expert en
domaine de chasse Martial Renaud