Les différents types de chasse

Type de Gibier

Modifié le 19 juillet 2021

On trouve en France 10% des espèces répertoriées dans le monde entier. Cet écosystème remarquable et une faune sauvage d’une grande diversité expliquent l’engouement de plus d’un million de chasseurs sur notre territoire. On compte 91 espèces chassables en France. 

Les experts de Barnes Propriétés et Châteaux vous disent tout sur les types de gibier en France.

La chasse au grand gibier de plaine

Le grand gibier de plaine nourrit les fantasmes de nombreux chasseurs, que sa chasse soit pratiquée à pied, en battue ou à courre. En France, on pratique : 

  • La chasse au sanglier
  • La chasse au cerf élaphe : roi de la forêt, connu pour son brame
  • La chasse au cerf sika : originaire d’Extrême-Orient et un peu plus petit que le cerf élaphe
  • La chasse au chevreuil
  • Et de manière très anecdotique la chasse au daim, en Alsace. 

La chasse au petit gibier de plaine

La chasse au petit gibier est complexe, car elle demande une grande habileté au tir. Elle se pratique souvent en chasse devant soi, l’occasion de belles promenades dans la nature.

  • la chasse au lièvre
  • la chasse au lapin de garenne
  • la chasse au faisan commun
  • la chasse au faisan vénéré
  • la chasse à la perdrix grise
  • la chasse à la perdrix rouge

La chasse au gibier de montagne

La chasse au gibier de montagne est une aventure dans des paysages éblouissants. Si vous n’êtes pas propriétaire d’un domaine de chasse en montagne, elle se pratique généralement accompagné par un guide. On trouve deux différents types de gibier en montagne. 

Les ongulés sauvages 

Ce sont des animaux à sabots. On y retrouve : 

  • la chasse au chamois
  • la chasse à l’isard
  • la chasse au mouflon

À noter que si l’on vous propose un jour de partir à la chasse au dahu, il s’agit d’un animal imaginaire dont la caractéristique est de posséder les deux pattes d’un côté plus courtes pour être à l’horizontale dans les pentes des montagnes. 

Le petit gibier de montagne

Diversifié, ce type de gibier vous permet :

  • la chasse au grand tétras
  • la chasse au petit tétras
  • la chasse à la perdrix bartavelle
  • la chasse à la gélinotte des bois
  • la chasse au lagopède alpin (une perdrix des neiges)
  • la chasse au lièvre variable

La chasse au gibier à plumes

Souvent pratiquée au bord d’un cours d’eau ou à la lisière des bois, la chasse au gibier à plumes procure de belles émotions au sein de la nature, à attendre le frémissement de l’envol d’un oiseau et le bruissement de leurs ailes quand ils s’envolent.

Les oiseaux migrateurs

La chasse aux oiseaux de passage comprend de nombreuses espèces. 

  • la chasse à l’alouette des champs
  • la chasse à la bécasse des bois
  • la chasse à la caille des blés
  • la chasse à la grive draine, 
  • la chasse à la grive musicienne, 
  • la chasse à la grive litorne, 
  • la chasse à la grive mauvis, 
  • la chasse au merle noir,
  • la chasse au pigeon biset,
  • la chasse au pigeon colombin,
  • la chasse au pigeon ramier ou chasse à la palombe,
  • la chasse à la tourterelle des bois,
  • la chasse à la tourterelle turque.

Les canards, les oies et les rallidés

NB : Les rallidés sont des oiseaux de taille petite ou moyenne, aux ailes larges, à la queue courte et aux pattes épaisses. 

Dans cette catégorie, on retrouve : 

  • la chasse au canard chipeau
  • la chasse au canard colvert
  • la chasse au foulque macroule
  • la chasse au garrot à oeil d’or
  • la chasse au harelde de Miquelon,
  • la chasse à la macreuse brune,
  • la chasse à la macreuse noire,
  • la chasse au fuligule milouin, au fuligule milouinan et au fuligule morillon,
  • la chasse à la nette rousse,
  • la chasse à l’oie cendrée,
  • la chasse à l’oie des moissons,
  • la chasse à l’oie rieuse,
  • la chasse au canard pilet,
  • la chasse à la poule d’eau,
  • la chasse au râle d’eau,
  • la chasse à la sarcelle d’hiver et d’été,
  • la chasse au canard siffleur,
  • la chasse au canard souchet,
  • la chasse à la bernache du Canada,
  • la chasse à l’eider à duvet.

Les limicoles

Ce sont des petits échassiers qu’on observe sur les rivages.

  • la chasse à la barge rousse,
  • la chasse au bécasseau maubèche,
  • la chasse à la bécassine des marais,
  • la chasse à la bécassine sourde,
  • la chasse au chevalier aboyeur,
  • la chasse au chevalier arlequin,
  • la chasse au chevalier combattant,
  • la chasse au chevalier gambette,
  • la chasse au courlis corlieu,
  • la chasse à l’huîtrier pie,
  • la chasse au pluvier argenté,
  • la chasse au pluvier doré,
  • la chasse au vanneau huppé.

La chasse aux gibiers prédateurs et aux nuisibles

Ces espèces sont classées comme susceptibles d’être nuisibles et il est donc possible de les chasser, de manière encadrée, même en dehors des saisons de chasse, sur arrêté préfectoral.

Les prédateurs terrestres

  • la chasse à la belette,
  • la chasse au renard,
  • la chasse à la fouine,
  • la chasse à l’hermine,
  • la chasse au putois,
  • la chasse au chien viverrin,
  • la chasse à la marte,
  • la chasse au raton laveur,
  • la chasse au vison d’Amérique,
  • la chasse au ragondin,
  • la chasse au blaireau.

Les corvidés

  • la chasse aux corbeaux freux,
  • la chasse à la corneille noire,
  •  la chasse au geai des chênes,
  • la chasse à la pie bavarde.

Plus d’information avec notre expert en
domaine de chasse Martial Renaud