La Sologne au coeur des épreuves hippiques de 2024 ?

La Sologne, territoire mondialement réputé pour ses vastes territoires de chasse giboyeux pourrait être au cœur des Jeux Olympiques d’été en 2024. Bien que moins réputée pour cela, la région abrite également de nombreuses propriétés équestres.

Dans l’hypothèse où Paris présenterait sa candidature, la commune solognote de Lamotte-Beuvron (Loir-et-Cher) pourrait prétendre à l’accueil des épreuves de saut d’obstacles, dressage et concours complet, soit 1200 chevaux en 15 jours. En effet, depuis 10, la commune a largement développé ses infrastructures d’accueil des équidés (lors du Generali Open de France, c’est près de 15000 chevaux qui sont acceuillis pendant 18 jours). Sa proximité géographique de la capitale (1h30 par l’autoroute), son accès via la voie ferrée et ses nombreuses structures d’hébergement (4000 lits dans l’enceinte de Center Parcs) en font un lieu privilégié. Et si Paris décidait de confier l’organisation des épreuves hippiques à Longchamp (Paris), au Cadre Noir (Saumur) ou encore au Haras des Pins (Orne), gageons que le parc équestre de Lamotte-Beuvron serait le candidat idéal pour servir de base arrière d’entraînement…

Mais rien d’officiel pour le moment, reste à savoir si Paris confirme sa candidature et décroche les Jeux..

.IMG_1623 - copie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *