La carte et les territoires

Décider de vivre à la campagne à l’année n’a jamais été aussi envisageable. Entre le télétravail et les réseaux de transports — ferroviaire et aérien — bien déployés, la France prend de nouvelles couleurs.

De plus en plus de familles et particuliers choisissent de s’installer au vert sans pour autant renier leur vie urbaine. Il suffira d’une gare ou d’un aéroport à proximité pour rallier la grande ville.

Et l’hexagone n’a jamais été aussi bien desservi : en atteste cette carte dite «isochrone» qui représente toutes les zones qui sont situées à une durée de trajet donnée d’un point de départ. La proximité y est perçue en durée plutôt qu’en distance. Voici donc à quoi ressemble la France si on la dessine en respectant, non plus les distances kilométriques, mais en tenant compte du temps qu’il faut pour relier Paris aux métropoles régionales, en TGV.

Aujourd’hui, seules deux métropoles (Nice et Toulouse) demeurent éloignées de plus de quatre heures en train de la capitale. L’avion reste alors une option tout aussi agréable pour rallier le nord et le sud de la France en deux heures grand maximum. D’où le regain d’intérêt pour la vie paisible dans les campagnes. La France est désormais un village !